https://vraimentpro.com/storage/vraimentpro/images/infopratique/lLFPXTYdZctM9dGobxPqH0JR8kGVbCwHtYb6a22T.jpeg

Bien choisir sa piscine
 

Bien préparer ses travaux

Qui ne rêve pas d’avoir sa propre piscine pour profiter des beaux jours dans les meilleures conditions au sein de son propre jardin ? Mais avant toutes chose, il faut pouvoir définir la piscine qui correspond à vos envies et aux caractéristiques de votre maison.

Le marché des piscines étant vaste et complexe, cet article va vous aider à y voir un peu mieux.

Quel type de piscine ?

C’est le premier élément à déterminer dans le choix de votre piscine. La pose d’une piscine creusée implique un investissement en temps et en argent beaucoup plus important avec une plus-value immobilière non négligeable. Cependant, si vous êtes locataire, oubliez les piscines enterrée et semi-enterrée et dirigez-vous vers les piscines hors-sol. Pas de panique : elles seront toujours remplies d’eau !

Quelques critères à prendre en compte pour choisir votre piscine :

  • Les dimensions de votre jardin
  • L’utilisation de la piscine
  • Le nombre de baigneurs
  • Le budget dont vous disposez

Une piscine : pour quels besoin ?

Pour vous la piscine, c’est toute l’année ou seulement en été ? S’il s’agit juste d’un besoin occasionnel, misez sur un modèle facile à installer et qui ne nécessitera pas de travaux de terrassement ou de creusement. De même, en fonction des personnes qui vont utiliser la piscine, et comment ils vont l’utiliser, tous les modèles ne conviendront pas. Es-ce pour se détendre, faire des longueurs, jouer en famille ou entre amis ?

La profondeur de la piscine est à anticiper également. Si vous avez des enfants, prenez un modèle dont la ligne d’eau ne dépasse pas 85 cm (la hauteur de l’eau dans la piscine).

Les modèles hors sol souples

Les modèles hors sol correspondent à toutes les piscines qui ne sont pas enterrées :

  • La piscine gonflable : elle s’installe et se démonte en peu de temps. En revanche il faut faire attention à où elle est posée pour éviter d’en trouer le fond.
  • La piscine autoportante / piscine autoportée : variante de la piscine gonflable où seul un boudin est gonflé, la piscine se tient « toute seule » avec la flottaison et s’adaptent aux espaces limités.
  • La piscine tubulaire : modèle plus résistant que les modèles précédents grâce au PVC qui compose la toile du bassin. Il est également plus facile d’y inclure des accessoires comme une structure métallique, une échelle ou un système de filtration

Les modèles hors sol rigides

Vous avez le choix entre:

  • La piscine en acier : il s’agit d’une paroi déroulable en acier autour de poteaux en acier. Assez solides, elles demanderont éventuellement de stabiliser le terrain d’installation en faisant un lit de sable plat
  • La piscine en bois : très esthétique, ce modèle demande un entretien régulier du bois pour ne pas griser, ainsi que l’application d’une lasure chaque année (produit pour décolorer et protéger le bois).
  • La piscine en béton hors sol : modèle composé de panneaux en béton pour assurer une grande stabilité. Elles sont souvent crées pour ressembler à des modèles en bois, mais avec une plus grande solidité et une structure en métal. Certains de ces modèles peuvent être semi-enterrées.

Les modèles enterrés

On parle aussi de piscines creusées :

  • Le bassin en béton : la piscine en béton permet une liberté totale pour la forme, la taille et la profondeur du bassin, ainsi que sur la finition (peinture, résine, carrelage…).
  • Le bassin maçonné liner : le bassin est maçonné en béton ou avec des parpaings et recouverts d’une membrane étanche en PVC (le liner). Celle-ci étant amovible, elle peut se changer pour prévenir les problèmes d’étanchéité, cependant la forme est beaucoup moins libre que dans le bassin en béton.
  • Les panneau à liner: ici les parois sont des panneaux préfabriqués en acier, résine ou béton ce qui facilite la construction et réduit le coût. Un liner est ajouté pour assurer l’étanchéité. C’est le genre de modèles qu’on retrouve dans les kits « prêt à monter ».
  • La piscine coque polyester : l’entièreté du bassin est fait en usine à base de résine et de fibre de verre, ce qui assure une structure solide et une bonne étanchéité. Très rapide à construire : il suffit de creuser votre terrain et de poser le bassin. Très économique, ce modèle est très limité en termes de dimensions disponibles.
  • La piscine à débordement : elle est très adaptée aux gros projets de construction, dans les demeures de caractères ou les sites exceptionnels. Dans la plupart des bassins à débordement, l’eau circule grâce à des skimmers qui renvoie l’eau en surface vers les bords. La technique de construction et les différentes installations demandent de faire appel à un pisciniste expérimenté.

Si vous envisagez de construire une piscine enterrée, demandez conseil à un pisciniste professionnel pour qu’il vous conseille dans vos travaux de construction.

Quel budget pour votre piscine ?

Attention : piscine hors-sol ne signifie pas piscine de premier prix. Même s’il n’y a pas besoin de travaux d’installation, il existe des modèles plus ou moins sophistiqués, notamment en ce qui concerne les piscines rigides ou les piscines en bois.

A titre d’indication, voici les prix moyens pratiqués pour les piscines hors-sol :

  • Piscine gonflable : 100€ en moyenne et jusqu’à 500€
  • Piscine autoportante / autoportée : de 150€ à 15 000€ selon les aménagements et accessoires
  • Piscine tubulaire : de 2 000€ à 15 000€ selon les aménagements et accessoires
  • La piscine en acier : de 800€ à 10 000€ selon les aménagements et accessoires
  • La piscine en bois : 6 500€ en moyenne
  • La piscine en béton hors sol : de 6 000€ à 15 000€ selon les aménagements et accessoires

Pour les piscines enterrées, les prix vont grimper beaucoup plus. Pensez également que votre budget ne doit pas uniquement comprendre les frais de construction, mais également l’achat des différents équipement et aménagements de votre bassin. En moyenne, comptez entre 15000 € et 20 000 € (bien sûr ça ne concerne pas les piscines à débordement). De plus, il faut prendre en compte le coût d’utilisation et d’entretien du bassin : consommation électrique des pompes à chaleur et de l’éclairage, coût de remplissage du bassin en eau, produits d’entretien…

Conseil VraimentPro : attention aux promotions sur les piscines ! Les soldes, promotions et déstockages peuvent indiquer que le vendeur veut vous proposer des produits inadaptés ou de qualité médiocre. Demandez toujours des garanties et des produits reconnus par les professionnels du secteur.

Quelles dimensions pour votre piscine ?

Les piscines sont faites pour s’adapter à tous les espaces. Cependant il faut prendre en compte l’espace de circulation autour de la piscine en plus de l’encombrement de celle-ci : la loi impose d’ailleurs une distance de 3 mètres entre le bord de la piscine et les limites de votre jardin.

Pour une piscine hors-sol (pour des soucis de simplicité on partira sur un modèle rectangulaire ou circulaire), les dimensions se situent généralement entre :

  • Largeur / diamètre : 3 à 6 mètres
  • Longueur : 2 à 8 mètres
  • Hauteur : 1,10 à 1,60 mètres

Dans la hauteur indiquée, prenez en compte que la ligne d’eau se situe 10 à 20 centimètres en dessous.

Comment placer la piscine dans votre jardin ?

Les piscines hors-sol demandent un terrain plat afin qu’elle soit bien stable. Comme nous l’avions dit précédemment, il est également préférable de la poser sur une surface qui va protéger le fond de la piscine des imperfections de votre terrain : tapis, bâche en plastique… Cette opération est la plus coûteuse en temps pour l’installation de votre piscine.

Le terrain n’est pas la seule chose à prendre en compte. L’ensoleillement et la protection du vent sont utiles à prévoir pour garder une eau propre et à température agréable.

Pour ce qui est des piscines les plus volumineuses (donc plutôt les piscines creusées), vous aurez besoin de faire des déclarations administratives :

  • Si la piscine fait plus de 20 mètres carrés
  • Si les parois de la piscine sont supérieures à 1 mètre de haut
  • Si votre piscine reste en place plus de 3 mois

Vous voulez réaliser des travaux ?

VraimentPro est la plateforme qui vous aide à trouver le bon pro pour vos travaux. Faites votre choix parmi des centaines d'artisans du bâtiment ou du paysage et contactez un professionnel de confiance en quelques clics.