https://vraimentpro.com/storage/vraimentpro/images/infopratique/C0MXZRjTXrZtDv2UiOjoicBxpd1BC1VaanzOx2EH.png

Énergie et Isolation, 5 manières d’éviter les déperditions économiques
 

Performance énergétique

Il est possible de réaliser des économies d’énergie et d’alléger sa facture d’électricité sans vivre dans une grotte. Il existe des astuces et des gestes simples pour réaliser des économies sur sa facture mais également réduire son impact sur l’environnement.

Premièrement : choisir un fournisseur d’énergie qui correspond à vos habitudes de consommation

Votre fournisseur d’énergie et le contrat auquel vous avez souscrit peuvent être modifiés depuis 2007 où le marché de l’énergie s’est ouvert à la concurrence. Désormais, vous pouvez choisir parmi plusieurs fournisseurs d’énergies et plusieurs offres.

Le comparateur d’énergie : un moyen efficace pour opter pour le fournisseur d’énergie qui convient le mieux à vos habitudes de consommation

Il existe des dizaines de fournisseurs d’énergie qui proposent tous plusieurs offres différentes avec des tarifs de l’électricité et du gaz totalement différents et vous pouvez rapidement vous perdre dans ce flot d’informations. Aujourd’hui, vous pouvez utiliser un comparateur d’énergie pour choisir le meilleur fournisseur d’énergie selon vos habitudes de consommation, votre budget et vos engagements écologiques, par exemple.

Dénicher le fournisseur d’électricité le moins cher : les choses à connaître pour comprendre les différents tarifs et choisir la meilleure offre

Il existe deux variables à prendre en compte quand vous souscrivez à une offre d’énergie : vous payez le prix d’un abonnement (prix fixe) qui dépend de la puissance du compteur électrique et le prix du kilowattheure (prix variable) qui correspond à votre consommation d’énergie. Il ne faut pas négliger ces deux variables dans votre futur choix.

Vous pouvez choisir une option tarifaire de base ou une option heures pleines/heures creuses c’est-à-dire que vous paierez moins si vous consommez de l’énergie pendant les heures creuses mais vous paierez plus cher pendant les heures pleines. La réglementation des heures pleines/heures creuses varie selon les communes alors n’hésitez pas à vous renseigner. C’est une offre intéressante si vos habitudes de vie correspondent aux plages horaires définies.

Toutes ces informations vous permettront de choisir le fournisseur d’électricité le moins cher et si vous hésitez encore, vous pouvez vous renseigner sur les différents tarifs des fournisseurs d’énergie en cliquant ici.

Les offres d’énergies renouvelables : une économie pour vous et la planète

Les énergies renouvelables, au-delà de l’impact environnemental indéniable, permettent de réduire votre facture énergétique : vous pouvez opter pour l’énergie solaire, éolienne, hydraulique, etc. Vous pouvez envisager ces options alternatives pour la construction d’un nouveau logement ou la rénovation d’un ancien logement. Il existe des nombreuses aides pour financer et investir dans l’amélioration de la performance énergétique : le Crédit d’Impôt Développement Durable pour la Construction ou les aides financières de l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat. N’hésitez pas à vous renseigner.

Deuxièmement : entreprendre des travaux pour réduire la consommation énergétique de son habitation

Les travaux de rénovation peuvent être un moyen plus durable pour réduire sa facture d’énergie et son impact sur l’environnement mais avant de se lancer dans ces travaux de rénovation thermique, il est indispensable d’effectuer un bilan de la consommation énergétique de l’habitat : le diagnostic de performance énergétique va permettre d’identifier le type de travaux à réaliser.

Vous pouvez obtenir plus d’informations concernant les études et les recherches réalisées sur les économies énergétiques en cliquant ici.

Une bonne isolation permet de réduire sa facture et son impact sur l’environnement

Une maison isolée correctement permet la diminution des pertes de chaleur l’hiver et les pertes de fraîcheur pendant l’été. Ces travaux d’isolation peuvent concerner la toiture et les combles qui représentent (environ) 30% des déperditions énergétiques mais ils peuvent également être réalisés pour isoler le sol, les murs et les fenêtres.

Au-delà de l’impact économique et écologique, une isolation optimale permet de conserver un environnement plus sain, moins sec et/ou humide.

Troisièmement : privilégier les matériaux de qualité pour ses travaux

Avant d'entamer des travaux pour optimiser l'isolation de votre habitat, ne négligez pas le choix des matériaux de construction.

La laine de bois, par exemple, est un matériau très plébiscitée en ce moment mais pourquoi ?

La “mémoire” thermique de la laine de bois, conçue à partir de copeaux de bois, régule les changements importants de température et diffuse la chaleur captée au cours des baisses de température. Au-delà de l’aspect économique, la laine de bois est un véritable matériel écologique puisqu’elle provient de produits organiques naturels et la plupart du temps, les copeaux de bois utilisés proviennent de forêts PEFC qui certifie leur gestion durable.

Vous pouvez également opter pour une isolation réalisée avec du chanvre mélangée à de la chaux pour constituer un “béton” extrêmement isolant et écologique dans sa production.

La terre crue est également un extraordinaire matériel isolant : elle régule l’humidité, évite les transferts de chaleur entre l’intérieur et l’extérieur et sa fabrication nécessite peu d’énergie. La terre crue est à la fois économique et écologique !

Quatrièmement : changer ses vieux appareils électroménagers et utiliser des meilleurs équipements selon son mode de consommation

Certains vieux appareils électroménagers (au-delà de 10 ans) consomment beaucoup plus qu’un appareil neuf alors n’hésitez pas à investir dans des modèles de produits moins énergivores.

La mise en place d’équipements moins énergivores et plus économiques : les vieux appareils électroménagers, les radiateurs, les ampoules, etc.

Aujourd’hui, il existe une multitude d’équipements moins gourmands qui permettent de réduire sensiblement sa facture énergétique comme les ampoules à basse consommation, les télévisions à écran LCD qui consomment deux fois moins qu’un écran plasma ou un ordinateur portable qui consomme moins qu’un ordinateur de bureau.

N’oubliez pas de vérifier les étiquettes énergétiques, disponibles pour tous les appareils électriques, pour réaliser un achat le moins énergivore possible.

Le chauffe-eau thermodynamique : une alternative économique et écologique

Un chauffe-eau thermodynamique utilise l’air ambiant pour fonctionner et permet jusqu’à 70% d’économies sur sa facture d’eau chaude. Cet équipement très plébiscité bénéficie d’un crédit d’impôt jusqu’à 30% pour faciliter son acquisition.

Un thermostat pour contrôler sa consommation d’énergie et réduire sa facture d’électricité

Le thermostat permet de suivre et gérer sa consommation plus facilement. Il est important de noter qu’une baisse de 1°C des chauffages permet de réaliser 7% d’économies sur sa facture énergétique et sachez que la température idéale dans une pièce est 19°C.

Cinquièmement : changer ses habitudes de consommation pour réduire sa facture d’électricité et éviter les déperditions économiques

Si vous ne pouvez pas entamer des grands travaux de rénovation, vous pouvez déjà, dans un premier temps, modifier vos habitudes de consommation pour éviter les déperditions économiques inutiles.

Privilégiez une utilisation économique des appareils électroménagers

Le lave-linge consomme énormément et la plupart du temps, vous pouvez réduire son impact sur votre facture énergétique en privilégiant un cycle à froid (30°C ou moins) pour éliminer les taches mineures et les mauvaises odeurs. Évidemment, veillez à remplir entièrement votre machine à laver (ou votre lave-vaisselle) avant de lancer un cycle.

Une utilisation optimisée du chauffage selon ses habitudes de consommation, son habitat et son budget

Le choix d’un chauffage adapté à ses habitudes de consommation est un bon moyen de réaliser des économies d’énergies mais avant d’installer un nouveau chauffage auprès d’un chauffagiste agréé, n’hésitez pas à changer quelques “mauvaises” habitudes.

Il existe plusieurs types de chauffages qui s’adaptent à différents types de consommation : le chauffage électrique, la pompe à chaleur géothermique, le chauffe-eau thermodynamique, etc. Le premier critère est (souvent) le prix du chauffage mais vous devez prendre en compte vos habitudes de consommation pour choisir le type de chauffage le plus adapté.

Entretenez régulièrement vos appareils électroménagers et optimiser leur utilisation

Un entretien régulier des gros appareils électroménagers permet d’optimiser leur utilisation et réduire leur consommation énergétique : dégivrez, nettoyez et triez régulièrement votre réfrigérateur, faites entretenir votre chaudière tous les ans et purgez vos radiateurs.

Optimisez le rangement des aliments dans votre réfrigérateur pour maximiser la circulation du froid et éviter de réduire la température : la température idéale se situe entre 0°C et 5°C.

Éteignez vos lumières et vos appareils électroniques

Les appareils électriques mis en veille consomment de l’énergie, malgré tout, alors pour éviter une consommation d’énergie excessive, veillez à débrancher vos appareils électriques inutilisés et vos chargeurs ou utiliser une multiprise avec un interrupteur “coupe-veille” pour réduire votre facture d’électricité (environ) de 11%.

Un autre geste simple pour réduire votre facture d’énergie est d’éteindre vos lumières dans les pièces inoccupées et profiter de la lumière extérieure le plus longtemps possible : des astuces existent pour apporter de la lumière naturelle dans votre logement trop sombre.