https://vraimentpro.com/storage/vraimentpro/images/infopratique/fHBZsbUexsWyzoA8mR0CRqKHAceYoNPxeE82P66R.jpeg

Comment purger ses radiateurs
 

Entretien

Il est parfois nécessaire de purger un de ses radiateurs lorsque l’on se rend compte qu’il fait du bruit, que sa partie haute ne chauffe pas ou lorsque l’on identifie une fuite.

Pourquoi faut-il purger un radiateur ?

Opération d’entretien, la purge sert à évacuer l’air qui vient obstruer la fluide circulation de l’eau chaude. Cela fait naturellement baisser les performances du chauffage puisqu’une partie du système n’est pas chauffé.

La purge peut également être considéré comme une opération d’entretien faite pour augmenter la longévité de l’équipement et assurer des performances optimales. De plus, un chauffage moins performant amènera des dépenses supplémentaires puisqu’il nécessitera plus d’énergie pour produire la chaleur désirer

Quand effectuer la purge d’un radiateur ?

Certains professionnels préconisent une purge annuelle en octobre pour préparer sainement les vagues de froid de l’hiver.

Il se peut que votre radiateur fasse des bruits de sifflement ou de gargouillement, il faut à ce moment-là également vérifier si la chaleur est repartie avec homogénéité. La purge s’avère la plupart du temps nécessaire pour éviter que le phénomène s’aggrave et qu’il puisse endommager le radiateur.

Si vous remarquez que le radiateur est totalement froid, il faudra alors regarder du côté de la chaudière ou du réseau de canalisation.

Comment se déroule la purge ?

Il existe 2 cas de figure, la chaudière peut être équipé d’un purgeur qui s’occupera de le faire sans trop de problèmes. Dans le cas contraire, il faudra purger le radiateur via le robinet de vidange ou la vis de purge.

Pour ce faire, il vous faudra quelques outils de base. Un tournevis à tête plate, une clé à pans carrés ou une pince multiprise en fonction de votre radiateur et un récipient pour collecter l'eau. N'oubliez pas de vous munir de gants pour prévenir les brûlures causées par l'eau très chaude et de quoi nettoyer les éventuelles salissures, éclaboussures.

Une fois équipé des bons outils, il suffit de suivre les étapes suivantes :

il faut tout d'abord éteindre la chaudière quelque temps avant votre intervention afin de laisser les radiateurs refroidir. Il est plus judicieux de commencer par purger les radiateurs situés proche de la chaudière avant de traiter ceux qui sont les plus éloignés.

À partir de là, il faudra effectuer l'opération de démontage en repérant la position du purgeur. Ce dernier se trouve généralement en haut du radiateur mais il existe des exceptions. Ainsi, en général, la vis de purge se situe en haut quand le robinet se situe en bas. Il faut donc enfiler ses gants et placer un récipient capable d’accueillir la quantité d'eau présente dans le radiateur.

Il faudra donc dévisser la vis de purge jusqu'à entendre un sifflement qui indique que l'air et en train de sortir, il faut en général attendre quelques secondes pour que tout l'air puisse sortir, cela dépend bien entendu de l'état de votre radiateur. Pour information, il suffit d'ouvrir le purgeur d'un quart de vis pour que le processus s'enclenche dans de parfaites conditions. Pendant que l'air d'échapper, des gouttes d'eau s’extirpe également du robinet pour finir dans le récipient que vous avez préalablement positionné. Il vous suffira ensuite de refermer en revissant la vis de purge, assurez-vous donc que plus rien ne sorte du purgeur après fermeture.

Après avoir purgé le radiateur, il faut ajouter de la pression a été donnée que de l’eau et de l’air est sortie de la robinetterie. Pour ce faire, vous devez ajouter de l’eau dans le circuit de chauffage via le robinet de remplissage de la chaudière. Vous devrez vérifier après coup que la pression est comprise entre 1 et 1,5 bar avec l’aide d’un manomètre. Vous devriez avoir de plus ample information sur la notice de votre chaudière afin de vous assurer de respecter les prérogatives du constructeur. La pression est en effet fonction du type de chauffage que vous utilisez.

Après l'opération

Vérifier bien qu’il n’y a aucune fuite ou traces de sifflement avant et après le redémarrage de votre chaudière. S’il y a des fuites, faites-en sorte de bien refermer la vis de purge.

Si le problème persiste ou si vous détectez la présence de sifflements après vérification, c’est qu’il faudra réaliser un entretien complet de vos installations de chauffages.

Nous ne pouvons que vous conseiller de faire appel à un professionnel pour réaliser cette opération sereinement et dans de bonnes conditions.

Vous voulez réaliser des travaux ?

VraimentPro est la plateforme qui vous aide à trouver le bon pro pour vos travaux. Faites votre choix parmi des centaines d'artisans du bâtiment ou du paysage et contactez un professionnel de confiance en quelques clics.