Investir dans un poêle à granulés : les avantages

Installer un poêle à pellets (granulés), c’est opter pour un moyen de chauffage économique et performant. Ce type d’investissement est vite rentabilisé et en plus c’est pratique et écologique.

1- LES PRINCIPES DE BASES 

Le poêle à pellets est un moyen de chauffage à part entière qui fonctionne avec un réservoir qu’il faut remplir de façon régulière. Ce réservoir a une capacité moyenne de 15 à 20 kg et est situé au-dessus de la chambre de combustion. L’alimentation en pellets se fait par un système de vis sans fin ou à l’aide d’une vis castor. Dans ce cas, les pellets sont broyés avant d’être acheminés vers la chambre de combustion.

Il existe deux types de poêle à pellets :

  • Le rayonnant, qui diffuse la chaleur par simple rayonnement du poêle
  • Le soufflant, qui diffuse la chaleur par un système de soufflerie électrique

L’évacuation des gaz brûlés & fumées s’effectue par un conduit qui peut être placé dans une cheminée existante lorsque cela est possible ou par un système dit « à ventouse » avec un conduit extérieur.

2- QU’EST CE QUE LE PELLET OU LE  GRANULÉ ? 

Le granulé est le « carburant » du poêle. C’est en partie de sa qualité que dépendra le rendement d’un poêle. Il est obtenu à partir de résidus de l’industrie du bois (sciure), donc avec de faibles émissions de CO2. Le granulé est donc considéré comme une énergie renouvelable.

D’autres types de granulés commencent à émerger, dérivés de matières telles que le gazon, la paille, les feuilles mortes ou encore de papier, mais ils sont encore assez peu répandus…

3- LE POÊLE À GRANULÉ EST-IL ECONOMIQUE ? 

Oui le pellet est une solution économique car il coûte moins cher que les énergies fossiles comme le fioul ou le gaz, pour une efficacité de chauffage identique. De plus, un régulateur intégré au poêle permet de restituer au maximum sa capacité calorifique et d’optimiser la consommation en fonction des températures demandées.

4- LE CONFORT THERMIQUE 

Le poêle à pellets est aussi performant qu’un chauffage au bois dit classique.

La chaleur diffusée est agréable et possède l’avantage de ne pas dessécher l’air ambiant.

La sensation de confort dans l’habitat est donc renforcée.

Certain modèles avec l’appellation « HYDRO » permettent en plus le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire.

5- UN FONCTIONNEMENT PRATIQUE 

Le poêle à pellets fonctionne de manière autonome avec un système de programmation de plages horaires, ou manuellement (démarrage/arrêt). Grâce à son réservoir, il n'a pas besoin d’être alimenté en permanence comme un chauffage à bois traditionnel. Autre avantage non négligeable, les granulés sont conditionnés et livrés en sacs de 15kg ou en vrac (big bag ou fûts). Ces différentes solutions permettent un stockage plus simple que le bois car la densité est plus élevée et que par conséquent les granulés prennent moins de place.

6- LA MISE EN PLACE

Une installation de poêle à pellets nécessite de respecter des normes. Elles ont été mises en place pour des raisons évidentes de sécurité des occupants et d’assurance. L’installation par un professionnel permet d’obtenir un meilleur rendement de l’appareil et d’obtenir le gage de qualité de ce dernier concernant l’installation aux normes.

7- L’ENTRETIEN 

L’entretien d’un poêle à pellets est simple mais doit être pratiqué de manière régulière.

Il consiste à vider le « cendrier », nettoyer la chambre de combustion (le creuset) et la vitre. Un contrat d’entretien annuel est un plus pour une vérification approfondie de l’appareil.

Ce contrat d’entretien souscrit auprès d’un professionnel spécialisé permet aussi de vérifier le bon fonctionnement du matériel, faire les réglages nécessaires et assurer le nettoyage des conduits d’évacuation.

8-LE PRIX

Aujourd’hui avec la démocratisation des sites de e-commerce dédiés aux poêles à pellets, on trouve de tout en termes de tarif. Le plus important dans le choix d’un poêle, c’est de ne pas aller au moins cher mais de bien comparer les caractéristiques techniques.

Le prix d’un poêle dépend de sa puissance et du modèle choisi. Il ne faudra pas compter moins de 2500 euros pour un modèle d’entrée de gamme.

Pour les granulés, comptez entre 280 à 330 € la tonne selon les critères suivants :

  • Livrés ou non
  • En sac, en vrac ou en fût
  • Selon la qualité (norme DIN+, ENplus, NF bio)

9- LES SUBVENTIONS 

Les poêles à pellets peuvent bénéficier de nombreuses subventions, afin d’inciter les particuliers à réaliser des économies d’énergie.

En outre, l’État a mis en place un crédit d’impôt CiDD (crédit d’impôt développement durable) d’au moins 15 % et jusqu’à 25 % dans le cadre d’un bouquet de travaux.

Depuis le mois de septembre 2013, le Fonds de soutien à la rénovation énergétique de l’habitat verse également une prime de 1350 €, selon des critères liés au matériel et aux revenus des ménages.

La prime Économie d'Énergie des fournisseurs vient s’ajouter en plus de ces aides. Pour en bénéficier, il faut répondre à différents critères d’efficacité énergétique et de revenus.

10- LA SOLUTION

VraimentPro est la plateforme qui vous aide à trouver le bon pro pour vos travaux. Faites votre choix parmi des centaines d'artisans du bâtiment ou du paysage et contactez un professionnel de confiance en quelques clics.